Le cirque Le Roux, un cirque pas comme les autres !

Attention spectacle décoiffant ! Le cirque Le Roux, et son show « The Elephant in the Room », mélange de théâtre, de danse et de cirque par ses acrobaties incroyables, en met plein les mirettes !

Rien d’un cirque classique ici; pas d’éléphant sur scène, ni d’autres animaux, mais quatre artistes, une femme et trois hommes, qui font place au spectaculaire et à la fusion des genres. Tout n’est qu’acrobaties, fantaisie, humour et décontraction, sans oublier une ambiance très cinématographique et une bonne dose d’émotion.

Sur scène, une troupe d’élite, franco-américaine, loufoque et douée, formée aux écoles de cirque de Montréal et de Bruxelles, et qui s’entend à merveille.

Le décor du cirque Le Roux : un esthétisme soigné, entre film noir, burlesque et romantisme. L’histoire, car il y a une trame narrative, se déroule dans un fumoir des années 1930, une ambiance feutrée, tamisée, enfumée. Au loin, des bribes de voix, de musique et des rires. Les références cinématographiques sont nombreuses tout au long du show, à commencer par un générique glamour, et une bande-son de salle obscure qui amplifie encore la portée du spectacle.

Cirque Le Roux - Crédit photo : Francesca Torracchi

L’intrigue entraîne rencontres, confrontations, quiproquos et rebondissements. L’ambivalente Betty, jeune épouse, trompe son ennui et fomente des plans diaboliques, avec humour et ironie. Autour d’elle, son (très grand) mari, un invité américain qui cherche à en imposer, et un majordome aux faux airs de Roberto Benigni.

Tous sont des acrobates confirmés, et enchaînent avec une aisance ahurissante cascades fantastiques et scènes loufoques ou romantiques.

Cirque Le Roux - Crédit photo : Francesca Torracchi

Le résultat : un déluge hallucinant d’acrobatie, de danses, d’humour et de poésie, de performances physiques et d’innovation circassienne. Le tout est ponctué de grâce aérienne, d’échanges cocasses et de gags inventifs. Ainsi, même le canapé, les lustres ou les tableaux deviennent souples et accompagnent l’histoire. La montée en puissance des séquences ne laisse aucun répit au spectateur.

La fusion entre la performance physique et l’émotion véhiculée est réussie, ouvrant la voie à un nouveau genre de spectacle.

La salle, comble, des pirouettes géniales plein les yeux, finit debout avec des applaudissements à tout rompre. Bien mérités.

A voir dès 9/10 ans.

Cirque Le Roux - Crédit photo : Francesca Torracchi

Le Cirque Le Roux, « The Elephant in the Room », à Bobino

Séance presque tous les jours, à 19h, jusqu’au 14 janvier 2017

14-20 rue de la Gaîté, 75014 Paris (Gaîté/ Montparnasse)

Crédit photo : Francesca Torracchi

 

Tags: , , , , , ,




Haut de page ↑