Expo « The Color Line » au musée du Quai Branly

The Color Line est une exposition riche et foisonnante sur l’histoire tout à fait accablante des artistes Africains-Américains, du début de la Ségrégation à nos jours.

The Color Line

Le fil conducteur : l’art durant la Ségrégation aux Etats-Unis, et l’émergence de l’identité des africains-américains, contre vents et marées. Cette expo suit un déroulement historique et aborde différents sujets à travers la peinture, les médias, mais aussi des études sociologiques, des caricatures, des disques… et explique comment l’art reflète une terrible réalité sociale et politique.

« The Color Line » , « la ligne de couleur », est une expression qui remonte à 1881, sous la plume de leader noir Frederick Douglass. Elle sera ensuite reprise à maintes reprises, jusqu’à être présentée comme « le problème du XXème siècle« .

Retraçant une évolution historique, l’exposition interroge : comment étaient représentés les Africains-Américains aux Etats-Unis, quand ils étaient représentés ? Comment s’exprimaient-ils, quand ils ont pu le faire ? Quel impact ont-ils dans la vie artistique et culturelle ? Quelle image de part et d’autre de la « Color Line » ?

Pour y répondre : des dessins, des affiches, des magazines, des caricatures, et surtout de nombreux, dignes et puissants tableaux. Parmi les plus notables : « Uncle Tom and little Eva« , de R.Ducanson (1853), « The portrait of Booker T.Washington« , de Henry Ossawa Tanner (1917), les portraits de Aaron Douglas, dont « Into bondage »  (1936), et « The Octoroon », de A.J.Motley (1925).

Autant d’artistes méconnus malgré des œuvres extraordinaires, que cette exposition permet de découvrir.

The Color Line - Quai Branly

De la représentation caricaturale dans les années 1920 aux toiles de Basquiat, cette exposition de grande amplitude est l’occasion de d’aborder de façon sensible et émouvante des pans entiers de l’histoire américaine, rarement abordés dans les manuels d’histoire.

Et pour les enfants ?

L’exposition est didactique, et accessible dès 10/12 ans. Attention cependant, les sujets abordés sont sérieux, et il y a quelques images très choquantes (en particulier concernant les lynchages, et le traitement presque anecdotique que leurs réservaient les médias de l’époque).

Un livret de visite est à leur disposition; il se compose de quatre chapitres illustrés, qui présentent les périodes concernées et les principaux personnages présentés :

  • 1865-1918 : les premières luttes / rédaction de « La case de l’oncle Tom » en 1852, livre le plus vendu au 19ème siècle/ fin de l’esclavage et début de la ségrégation
  • 1918-1945 : le bouillonnement artistique de l’entre-deux-guerres/ participation de bataillons de noirs aux conflits mondiaux/ migrations vers le Nord/ Harlem devient le centre du bouillonnement culturel/ le jazz acquière ses lettres de noblesse
  • 1945-1964 : les mouvements militants/ sans doute le passage le plus émouvant de l’exposition, avec les combats de Rosa Parks et de Martin Luther King admirablement bien retracés
  • 1964-2014 : la victoire au bout du chemin, de Rosa Parks à Barack Obama.

The Color Line - Quai Branly

The Color Line est une exposition d’une rare intensité, en écho avec l’actualité, et qui résonne longtemps après la visite…

 

Musée du Quai Branly – Jacques Chirac

218 rue de l’Université ou 37 quai Branly, 75007 Paris (Alma-Marceau/ Tour Eiffel)

Tél.: 01 56 61 70 00

Ouvert de 11h à 19h (21h jeudi, vendredi, samedi)

Entrée gratuite le 1er dimanche du mois

Fermé le lundi, sauf vacances scolaires

Du 4 octobre 2016 au 15 janvier 2017

 

Tags: , , , , , ,




Haut de page ↑