Coup de cœur pour l’exposition « Carl Larsson, l’imagier de la Suède »

Little Goguette, qui a un sérieux penchant pour tout ce qui a trait à la Scandinavie, est allée en ce beau dimanche de début Mars rendre visite à l’exposition du peintre de la douceur de vivre, le suédois Carl Larsson (1853-1919) au musée du Petit Palais.

La belle affiche de l'exposition Carl Larsson

La belle affiche de l’exposition Carl Larsson

Carl Larsson, le peintre de la douceur des jours

Cet artiste, peintre de « la couleur des jours », est particulièrement connu pour ses portraits d’enfants – l’affiche de l’exposition en est un bel exemple -, d’intérieurs lumineux et de paysages réalistes et parfois japonisants. Son œuvre célèbre la vie, le soleil, les grandes herbes folles, mais aussi la vie familiale, intimiste, les veilles de Noël et les jouets oubliés dans un coin, et demeure d’un étonnant modernisme.

Carl Larsson, la maison

La lumière venue du Nord

Nichée dans le Petit Palais, situé face au Grand Palais, et qui a été magnifiquement restauré, l’exposition a l’intelligence de reprendre quelques codes emblématiques de l’artiste : ainsi les murs ont été peints aux couleurs des intérieurs représentés par l’artiste (salle « bleu suédois », puis salle « vert campagne » et enfin salle « rouge laque ») ; l’espace resserré, dans un Petit Palais aux proportions majestueuses, évoque également l’intérieur cosy d’une maison et enfin, une aime a été spécialement aménagé pour que les enfants puissent aussi découvrir l’exposition, à leur façon.

Suzanne et sa jeune sœur barattant le beurre

Suzanne et sa jeune sœur barattant le beurre

Une exposition aussi pensée pour les plus jeunes

Inaugurée par le couple royal de Suède, cette exposition porte également la patte d’un autre grand nom suédois : Ikéa ! Avant de découvrir l’espace judicieusement organisé pour les enfants par Fabienne Cousin, en charge du service éducatif, avec le concours (très discret) de cette enseigne, le style de ce géant du design suédois a déjà subtilement traversé le subconscient du visiteur devant les intérieurs représentés par Carl Larsson : là, la forme d’une chaise ou d’un guéridon, ici un tapis, ou encore un lit, posent indéniablement les bases du design contemporain et accentuent le modernisme de cette œuvre.

Le coin enfants, donc, est constitué d’une pièce adjacente à l’une des dernières salles principales. Quelques tables basses et chaises, également repeintes aux couleurs des lieux, accueillent les petits visiteurs pour une pause. Le long du mur, toute une série de fenêtres aux volets rouges et à hauteur d’enfants, attendent d’être ouvertes pour présenter une œuvre et découvrir une mini « Lilla Hyttnäs », la maison tant célébrée de la famille Larsson à Sundborn. Ainsi, une première fenêtre ouvre sur un tableau représentant une chambre, puis viennent la salle à manger, le jardin, etc. A la fois aire de découverte et de calme, cet espace est particulièrement bien agencé.

Les mercredis après-midi à 15 heures, le Petit Palais propose des visites contées dès 5 ans, et seulement sur réservation (au moins 3 jours à l’avance). Vous pouvez réserver dès maintenant en cliquer sur ce lien.

 

En conclusion, cette exposition fait du bien, aux petits comme aux grands, par sa douceur et sa lumière, et permet de surcroît de (re) découvrir cet écrin qu’est devenu le Palais Palais, où un jardin intérieur raffiné doté d’un café à la carte alléchante vous attend à la fin de la visite.

 

Un havre de paix et de gourmandise au cœur du Petit Palais

Un havre de paix et de gourmandise au cœur du Petit Palais

 

Fiche pratique :

Age conseillé : tout public ; les 3-8 ans seront particulièrement sensibles à cet univers doux.

Exposition Carl Larsson, « L’imagier de la Suède », au Petit Palais, Avenue Winston Churchill, 75008 Paris, jusqu’au 7 juin 2014 (Franklin Roosevelt, Clémenceau)

Le musée est ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h (fermeture des caisses à 17h15) ; nocturne le jeudi jusqu’à 20 heures.

 

 

Tags: , , ,




Haut de page ↑