Eyjafjallajökull a son musée !

La France a Vulcania, en Auvergne, un parc d’attractions dédié aux volcans et situé sur une chaîne montagneuse endormie. L’Islande, elle, a Iceland Erupts, un tout petit musée ouvert un an après l’éruption du volcan Eyjafjallajökull, qui a cloué au sol des milliers d’avions dans le monde.

Voici son histoire.

Et promis, à la fin de cet article, vous saurez prononcer son nom comme un vrai Islandais !

Une histoire de famille

Ce musée a été ouvert par la famille qui habite depuis cinq générations dans une immense ferme située au pied du célébrissime Eyjafjallajökull (é-lia-fia-la-io-coul), dont l’éruption le 14 Avril 2010 a fait la une des journaux du monde entier, obligeant les journalistes TV à se mettre rapidement à la prononciation islandaise : é-lia-fia-la-io-coul.

Après l’éruption, qui a eu lieu au-dessus de leur tête, cette famille a retrouvé sa maison grâce à un GPS, dans le noir le plus complet, en n’y voyant goutte à un mètre, en raison des nuages de cendres. La propriétaire des lieux vous raconte son histoire avec un grand flegme : elle aime son volcan, et pour rien au monde elle ne lui ferait de reproches !

Une ferme au pied du volcan depuis 5 générations

Une ferme au pied du volcan depuis cinq générations

Iceland Erupts, aussi appelé Eyjafjallajökull Erupts ((é-lia-fia-la-io-coul) ou Þorvaldseyri Visitor center est né de cette envie de partager sa fascination pour cet encombrant voisin ; voyant les touristes s’arrêter devant sa propriété, ramasser de la terre, et lui poser des questions, elle a trouvé légitime d’expliquer un peu plus ce qu’il se passait sur cette drôle d’île qu’est l’Islande.

Une grange abandonnée, située près de la route au bout de la ferme, fera l’affaire : avec des fonds privés et beaucoup de bonne volonté, ce petit musée ouvre un an après jour pour jour la première éruption, le 14 avril 2011, « le temps que la poussière retombe » !

Un petit musée pour un grand volcan

Un petit musée pour un grand volcan !

Si la première pièce est intéressante car elle rafraichit de vieilles notions sur la géologie et l’activité sismique (si importante ici), c’est surtout le petit film de 20 minutes qui est projeté dans la seconde pièce qui produit un effet durable.

D’excellente qualité, ce film retrace, au plus près, l’éruption formidable qui a eu lieu, ainsi que ses conséquences pour les habitants qui ont dû fuir en urgence. La vie à la ferme est douce, quand survient l’éruption : la tension, plus que la panique, monte. Les coulées de laves et les tremblements de terre sont redoutables : des routes entières sont emportées. Et dans les aéroports du monde entier, la stupéfaction. La couverture médiatique est aussi intense que les gerbes de feu !

Puis l’accalmie, la vie qui reprend doucement. Les habitants retrouvent leur maison avec un GPS et une lampe-torche, en plein jour. La fondatrice du musée est allée elle-même, en hélicoptère, planter le drapeau Islandais sur le volcan de nouveau calme – la première personne à se poser aussi près, histoire de dire : aller, je ne suis pas fâchée.

On sent une très grande fierté dans ce petit musée, où la propriétaire elle-même nous a reçus avec la plus grande gentillesse. Elle nous a avoué avoir toujours rêvé vivre près d’un volcan, et son histoire, hors-normes mais racontée avec la plus grande simplicité, est très touchante.

Une visite insolite à ne pas manquer !

Eyjafjallajökull Erupts, Þorvaldseyri Visitor Center

861 Hvolsvöllu, Islande

Tél. : +354 487 5757

Le site web propose un extrait du film (cliquer ici

 

Little Goguette vous a emmené là:

Tags: , , , , , ,




Haut de page ↑