Chez Victorinox, un atelier pour réaliser son propre couteau suisse !

Au cœur de Genève, Victorinox propose une occasion ludique, dès 8 ans, de découvrir les secrets d’un produit symbole de la Suisse !

Genève a été la première ville de Suisse à voir s’ouvrir, en 2009, une enseigne-amiral, autrement dit un « flagship store » Victorinox, le célèbre fabriquant de couteaux suisses.

Ce magasin, qui présente sur trois niveaux toutes les gammes de produits, qui s’étendent bien au-delà des couteaux, propose également un atelier « à l’ancienne » où l’on peut, dès l’âge de 8 ans, réaliser son propre couteau ! Une occasion unique de s’approprier une icône de la Suisse.

Le royaume du couteau suisse

Victorinox, une histoire vivante …

Victorinox est une belle aventure familiale : depuis 130 ans, la société appartient toujours aux descendants du créateur, Karl Elsener, et est toujours basée à Ibach, dans le canton de Schwyz, autrement appelé « la Suisse de la Suisse », le cœur historique du pays.

A Ibach, la manufacture historique

Le nom « Victorinox » vient du prénom de la maman du créateur, Victoria, et de « inox », le matériau à partir duquel sont fabriqué les couteaux suisses.

La marque est aujourd’hui encore fournisseur officiel de l’armée. Le nombre de modèles différents est impressionnant, tout comme les possibilités de personnalisation.

Si vous avez un bon coup de crayon, pourquoi ne pas tenter le concours annuel proposé par Victorinox ? Envoyez votre dessin, et s’il est retenu parmi les 10 finalistes, il sera reproduit sur un modèle et commercialisé pendant une année.

Carte blanche pour designers en herbe !

… qui élargit son rayon d’action en gardant son ADN …

Depuis ses débuts, la marque a considérablement élargit son champs d’action, et décline l’esprit « tout-en-un » et « prêt-à-tout » du couteau sur d’autres produits, comme les montres, les vêtements, le parfum ou encore la bagagerie.

Ainsi les vêtements, plutôt sport/outdoor, sont-ils élaborés cette année avec la famille Piccard, dont le fils fait actuellement le tour du monde sans carburant dans son avion « Solar Impulse », et dont le grand-père a inspiré le personnage du professeur Tournesol (rien que ça.. !). Ces vêtements offrent confort et efficacité pour faire face aux éléments et à toutes les situations.

Les parfums ont un packaging qui évoque assez clairement le couteau suisse, avec par exemple, un étui rouge qui protège le flacon des chutes – démonstration très impressionnante que de voir la bouteille envoyée au sol et rebondir comme si de rien n’était ! – ou un petit miroir intégré (malin).

Ils ont des notes florales toutes helvétiques à base de plantes alpines, comme le génépi ou l’absinthe.

Parfum tout-terrain, dans l'esprit Victorinox

Les montres, dont les complications sont réalisées par un autre géant suisse, Swatch, sont également tout-terrain : ainsi, elles offrent la possibilité de communiquer en morse, ou de servir de lampe-torche.

Nul doute: si James Bond vient à Genève, il fera comme Little Goguette et ira chez Victorinox !

Si James Bond venait à Genève, il irait chez Victorinox, comme Little Goguette !

… à découvrir le temps d’un atelier

Quoi de mieux que de mettre la main à la pâte pour découvrir les secrets de l’une des créations les plus ingénieuses qui soit ?

C’est ce que propose le magasin, qui met à disposition un authentique atelier, comme celui sur lequel ont été assemblés des milliers de couteaux, avec leurs iconiques tire-bouchon, décapsuleur, pince à épiler et cure-dent !

Un établi à l'ancienne

L’atelier se déroule sous l’œil et les conseils avisés d’un vendeur, comme Guillaume, qui a été d’une patience d’ange tout au long de nos débuts dans l’assemblage d’un « Spartan », le modèle standard et sans doute le plus connu.

Guillaume, notre coach es-couteau suisse

Ici l’apprenti manie, dans un ordre bien défini, rivets, lames, sécateur, tire-bouchon ; il assemble, presse, coupe, tape, égalise.

IMG_7230

Ossature, sans ressort ni vis

Tout doit tenir !

L'assemblage final

Puis vient le moment de choisir la couleur de l’étui (rouge, bleu ou noir) et de faire graver son nom dans l’un des quatre polices proposées.

Et voilà !

Réalisé avec amour

Sans ressort ni vis, la technique, simple mais ingénieuse, est la même depuis 130 ans !

La partie « manufacture » de l’atelier dure environ 15-20 minutes, mais une personne aguerrie réalise un couteau en une minute environ … Aujourd’hui à Ibach, seuls les modèles les plus larges sont encore réalisés à la main.

Cet atelier, fort sympathique, est une belle occasion de s’approprier un symbole de la Suisse, au cœur de Genève, voire de faire naître des vocations !

Il est également proposé dans les magasins Victorinox de Zurich, Düsseldorf, Londres et New-York.

 

Pratique

Victorinox, rue du Marché 2, 1204 Genève

Ouvert du lundi au samedi, de 10h à 19h (9h-18h le samedi, et jusqu’à 20h le jeudi)

Pour réserver un atelier : +41 22 318 63 40

Un grand merci à Victorinox de nous avoir reçu, dans le cadre de la découverte de l’offre ‘famille’ de l’hôtel Bristol de Genève.

Little Goguette vous a emmené ici :

Tags: , , , , , , , , , ,




Haut de page ↑