Le musée du parfum Fragonard

Janvier 2019

Dans un lieu à l’histoire tout à fait insolite se trouve dorénavant le seul musée du parfum à Paris.

Il est comme on les aime : méconnu, riche d’une histoire insolite, ancré dans un savoir-faire lié à la beauté et à la séduction, et doublé d’une histoire familiale qui se poursuit de nos jours.

Si vous pensiez que ce musée, privé et gratuit, était consacré uniquement à l’histoire de la maison Fragonard, vous en serez pour vos frais, car la marque se fait discrète dans le parcours. A cela s’ajoute des visites guidées gratuites : une bien jolie découverte !

Musée du parfum Fragonard

L’entrée du musée est très discrète, bien que située à l’ombre de l’Opéra, et se fait par la petite place piétonne du Square Louis Jouvet.

De façon assez inattendue, la visite démarre au sous-sol, paré de noir pour mieux mettre en valeur les objets exposés.

Petit historique des lieux

Sur ce qui fut une scène de théâtre sont exposés les différentes traces des précédentes affectations du lieu : théâtre à la programmation hasardeuse (l’Eden-Théâtre) , et très vite en faillite, puis vélodrome pour dames (on peut encore voir les coursives !) et siège social de différentes sociétés, jusqu’à l’ouverture du musée du parfum en 2014.

Musée du parfum Fragonard

Spacieux et restauré dans un style Eiffel/ factory, le sous-sol du musée permet au visiteur d’arpenter l’histoire plusieurs fois millénaire du parfum grâce, entre autres, à la formidable collection d’objets d’art liés au parfum de la famille qui a fondé Fragonard.

Les vitrines donnent à voir des pièces en excellent état, d’une grande beauté, dont certaines seraient dignes du Louvre. Mention spéciale pour la fiole en terre cuite destinée au khôl dans l’Egypte ancienne, d’une finesse rare.

L’occasion d’apprendre que c’est chez les Égyptiens que l’on retrouve les premières traces d’utilisation de parfum, qui … se mangeait et sentait très fort le goudron !

Musée du parfum Fragonard

Outre ce volet historique de toute beauté, la visite permet de se familiariser avec les différentes techniques de création de parfums, grâce à des photos d’époque et d’énormes machines installées sur le parcours.

On y apprend par exemple qu’ aujourd’hui encore, à l’exception de la lavande, toutes les fleurs sont coupées à la main.

La marque Fragonard se fait très discrète dans ce parcours. Gérée actuellement par la quatrième génération (trois sœurs), la société fut à l’origine créée à Grasse par Eugène Fuchs, gantier-parfumeur, et grand admirateur du peintre… Fragonard !

Pourquoi « gantier-parfumeur » ? La visite vous apprendra ce que Catherine de Médicis, et son sens du raffinement à l’italienne, ont apporté à l’industrie française de la parfumerie …

Musée du parfum Fragonard

De Cléopâtre à Coco Chanel

La visite du sous-sol s’achève avec les premiers flacons produits de façon industrielle, après que les couturiers Paul Poiret et Coco Chanel aient eu l’idée d’associer leur nom, et leur univers, à un parfum. Leur pas fut vite emboîté par les maîtres verriers tels que Baccarat et Lalique qui ont commencé à créer des flacons en série.

La visite se poursuit au rez-de-chaussée, dans un cadre aussi lumineux que le sous-sol est sombre.

Le musée y met entre autres à l’honneur tous les trois mois une exposition temporaire, autour d’une thématique souple : une fleur (l’iris, la lavande, le patchouli..), une époque (les hippies, la Grèce antique..).

Musée du parfum Fragonard

On y va pour :

  • Le lieu, central, exceptionnel, magnifiquement mis en valeur
  • La médiation
  • La fascinante collection d’objets de beauté anciens (boite à khôl égyptienne, brûle-parfums d’un extrême raffinement, nécessaire de toilette intact, flacons de ‘sels’, premiers flacons « marketing », dont ceux créés par Salvador Dali..) dont la concentration est assez exceptionnelle
  • Apprendre quels sont les meilleurs endroits du corps humain pour que le parfum se répande plus longtemps
  • Suivre un atelier de création de parfum (payant), le samedi matin, à partir de 12 ans

On y va avec :

  • Des enfants dès l’âge de 10/12 ans
  • Seul ou en groupe
  • Des personnes handicapées (musée accessible)
  • Des personnes de toute nationalité (visite en langues étrangères possibles sur réservation)

A voir autour :

  • L’Opéra de Paris (dont la visite est tout à fait recommandée)
  • La vue du Paris depuis le toit des Galeries Lafayette

Bonne visite !

Pratique :

Le lien vers le site du musée du parfum Fragonard est ici

Le musée ne se visite (gratuitement) qu’accompagné par un(e) guide. Départ toutes les vingt minutes, que l’on soit seul ou trente (max). pour une durée d’une demi-heure.-

Little Goguette vous a emmené là :

 

Tags: , , ,




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page ↑