Suisse : à Bâle, un grand week-end en famille

Little Goguette vous convie à une balade à Bâle, petite ville pleine de charme et de musées !

Voici 6 raisons de découvrir Bâle en famille :

♥  Bâle est une ville aérée, colorée, à taille humaine et calme : nous avons entendu les oiseaux chanter à notre réveil ! Du caviar pour nos oreilles Parisiennes…

♥  Dans laquelle les musées sont proches les uns des autres, près du centre-ville et des bords du Rhin (jolis !)

♥  Elle propose un très intéressant mélange d’ancien et de moderne, et des innovations architecturales audacieuses ; cette ville mérite sa réputation de « musée à ciel ouvert ».

♥  Ainsi qu’un maillage fin de trams et de bus

♥  Et une situation géographique unique, en Suisse mais avec la France et l’Allemagne au bout de la rue ! Idéal pour des petites révisions en douce…

♥  La campagne est toute proche ; ainsi, le trajet en tram du centre vers la fondation Beyeler (15 minutes) permet de voir des champs, des chevaux, des moutons…

Little Goguette à Bâle

On vous emmène ?

Bâle est une ville que j’avais traversé il y a longtemps, et qui m’avait tapé dans l’œil : ses rues claires et colorées, ses innombrables musées, ses innovations architecturales, ses petits trams verts qui ressemblent à des jouets, son calme et sa drôle de situation, insérée entre la France et l’Allemagne, m’avaient donné très envie d’y revenir. Voilà qui fut fait en mai 2016, et en famille !

Voici donc nos bonnes adresses pour un week-end bâlois :

Little Goguette à Bâle

Samedi :

L’objectif fût de nous balader en centre-ville, qui est en grande partie piéton, et qui recèle plusieurs  quelques immeubles historiques : l’Hôtel de Ville (Rathaus Basel), tout rouge ; la Poste centrale, au cachet incroyable ; et, un peu plus en hauteur, la Cathédrale de Bâle (Basler Münster).

Nous voilà donc partis le nez au vent, avec quelques idées en tête et surtout l’envie de ressentir la ville et nous faire nos premières impressions.

Point de départ : de Barfüsserplatz à Münsterplatz

La Barfüsserplatz est un point névralgique de la ville : c’est de là que partent de nombreux trams, qui vous emmènent à travers ville, à travers champs et à travers frontières, car ces lignes vont également jusqu’en France et en Allemagne, voisines ! C’est d’ici que nous partirons pour la Fondation Beyeler avec le tram 6.

Little Goguette à Bâle

Little Goguette à Bâle

Nous nous dirigeons à travers les rues commerçantes (Gerbergasse et Feierstrasse) vers la place du marché, Marktplatz. C’est là que nous jetons un œil à la Poste centrale.

Little Goguette à Bâle - la Poste centrale

Grande au regard de la ville mais de taille modeste à nos yeux parisiens, Marktplatz est dominée par l’incroyable Hôtel de ville, tout de rouge et d’or vêtu. Il faut rentrer, découvrir la richement décorée cour intérieur, et s’amuser à déceler les ornements, plus étonnants les uns que les autres. Tonifiant !

Little Goguette à Bâle

Little Goguette à Bâle

Little Goguette à Bâle

Nous continuons la balade vers le Rhin qui coule derrière le bâtiment. Depuis le pont Mittlere Rheinbrücke, nous admirons un panorama sur la ville, fait de petites maisons et de bâtiments à l’architecture audacieuse.

Nous sommes impressionnés par la force du courant du Rhin, et avons du mal à imaginer que les Bâlois s’y baignent parfois !

Little Goguette à Bâle

Après un passage à l’hôtel des Trois Rois, l’un des plus vieux d’Europe et un lieu magnifique surplombant le Rhin, conseillé par le blog My Big Geneva, nous faisons demi-tour pour monter dans les rues de la Vieille Ville, où s’alignent des maisons toutes plus charmantes et colorées les unes que les autres. Certaines abritent des offices cantonaux ou les archives de la ville.

Toutes sont dans un état impeccables, souvent grandes, et entourées de jardins qui pour certaines (nous sommes en mai) ploient sous les fleurs : la douceur des lieux nous séduit tout de suite.

Little Goguette à Bâle

Little Goguette à Bâle

Little Goguette à Bâle

Little Goguette à Bâle

Ces rues sont larges, les maisons sont souvent dans les teintes claires, et les pavés sont comme égalisés, donc relativement inoffensifs ! Notre balade en zigzag nous fait passer devant le Muséum d’Histoire Naturelle de Bâle, qui parait immense, ainsi que sur des petites places sorties d’un livre de contes, pour nous amener tranquillement sur la place de la cathédrale, Münsterplatz.

 

Little Goguette à Bâle

Little Goguette à Bâle

Là, nous nous arrêtons au Museum Bistro, à côté du Musée des Cultures (Museum des Kulturen), dont la rénovation et l’agrandissement du bâtiment sont signés Herzog & de Meuron. Tout près de nous, des groupes folkloriques font des petits numéros de danses et de chants ; nous apprendrons qu’il s’agit d’Anglais qui effectuent un rituel en faveur de bonnes moissons à venir !

 

Little Goguette à Bâle

Little Goguette à Bâle

Après une limonade et un délicieux Carrot cake, nous repartons vers la cathédrale, d’où la vue sur la ville est superbe, puis nous redescendons tranquillement vers la ville, avec l’impression de changer de siècle.

Petit conseil : les magasins ferment relativement tôt le samedi en Suisse, aussi  si vous ne restez qu’un week-end, c’est là l’occasion de faire quelques emplettes, comme par exemple les fameux Bäsler Läckerli, des petits gâteaux proche du pain d’épice, mais un peu plus croquants, et tout à fait délicieux !

Dimanche

Direction la Fondation Beyeler, par le tram 6. Nous vous disons ici tout le bien que nous pensons de cette fondation, formée par un grand bâtiment moderne d’un seul étage, niché dans un jardin, et qui présente dans des conditions optimales des œuvres des plus grands artistes contemporains.

Ce lieu à part et family-friendly mérite à lui seul le détour par Bâle !

Little Goguette à Bâle

Nous avions ensuite dans l’idée de partir de l’autre côté de la frontière, en Allemagne, découvrir le Vitra Museum, en prenant le bus 55 depuis Claraplatz, mais ce bus ne passe qu’une fois par heure le dimanche, et manque de chance, il nous est passé sous le nez !

Nous nous dirigeons donc vers le musée d’art de Bâle, le Kunstmuseum, dans le quartier de St.Alban, où nous attend une petite file d’attente, sans doute liée à la réouverture d’un bâtiment du musée.

Nous déjeunons dans la cafétéria du musée (cela devient une habitude très agréable !), le Bistro Kunstmuseum. La carte est impeccable, pour tous les goûts et toutes les faims (soupe à l’oignon, salade César, pâtes à l’italienne) et le,service parfait, dans un cadre légèrement Art Déco qui donne sur la cour du musée.

Little Goguette à Bâle

Le Kunstmuseum regroupe en fait trois bâtiments, dont deux sont reliés par un couloir souterrain. Chaque adresse expose des artistes d’une époque précise.

C’est le bâtiment qui a ouvert en avril 2016, consacré à la période 1960-1990, qui a remporté les plus grands suffrages de notre part. De nombreux artistes contemporains sont présentés là, dans un lieu à l’architecture brute et intéressante, rapidement devenu l’un des emblèmes d’une ville très tournée vers l’architecture.

Little Goguette à Bâle

Little Goguette à Bâle

Sur le chemin vers le troisième bâtiment du Kunstmusem, nous passons devant le musée de la caricature, le Cartoons Museum, où nous faisons un passage rapide.

Après le tour complet du Kunstmuseum, la fatigue commence à se faire sentir parmi les troupes, et nous abandonnons là le reste de notre programme : le musée du papier, Basler Papiermühle, et le musée Tinguely.

Little Goguette à Bâle - Cartoon Museum

Nous avons été invité à découvrir un hôtel tout beau, tout neuf, The Passage, idéalement placé à l’orée du centre-ville historique : nos impressions sont à découvrir ici.

Et nous vous livrons ici nos adresses gourmandes à Bâle.

Enfin, un grand merci pour leurs conseils et belles idées de balades bâloises aux blogueurs  Carnets d’escapade, Les petits genevois, My Big Geneva, Genferin, Jane Les p’tits normands et Véronique Kanel de Suisse Tourisme.

 

Pour aller plus loin :

 A voir autour de Bâle :

  • L’écomusée du Petit Prince
  • La Cité de l’automobile à Mulhouse
  • La collection Schlumpf

A voir sur la route entre Bâle et Paris :

  • Jura – la Saline royale d’Arc et Sernans )
  • Dijon – lors d’une halte, rendez-vous dans le cœur historique de cette ville tranquille, où les palais ducaux et les hôtels particuliers se bousculent dans une débauche de pierres douces et de rues médiévales : ravissant.

 

Little Goguette vous a emmené ici :

Tags: , , , , , , , ,




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page ↑