A la découverte d’une île Ténérife verdoyante !

A la découverte du Nord verdoyant de Ténérife et de son parc national du Téide

Rien de mieux, au cœur de l’hiver et de la froidure, que de se rappeler les souvenirs ensoleillés d’un voyage aux îles Canaries ! En ce mois de Janvier, Little Goguette vous emmène à Ténérife, relativement peu connue des Français, alors que c’est une destination qui a plus d’un tour dans son sac !

A Ténérife, malgré la réputation de bétonnage des côtes, qui est par endroits une bien triste réalité, il y a là une nature tout à fait exubérante à découvrir, dans une ambiance très sud-américaine.

On vous emmène ?

Little Goguette à Ténérife

Little Goguette à Ténérife

Ténérife en famille : direction le Nord de l’Ile

L’île offre de superbes paysages, et un circuit dans une nature sauvage autour du volcan du Téide, à condition de rester dans la partie Nord, la plus verdoyante, et d’éviter le Sud, sur-construit d’hôtels depuis les années 1960. Il fait beau, les paysages sont splendides, les habitants accueillants, les routes sont sûres (bien que parfois très raides – avis aux cœurs sensibles), et la table excellente.

Très volcanique (plus de 800 volcans recensés !), Ténérife offre des paysages naturels très variés, où sont d’ailleurs souvent tournés des films publicitaires. Le Nord de l’île a d’ailleurs  son propre aéroport. Malgré de courtes distances (l’île fait moins de 40 km de bas en haut), le temps y est plus clément, avec souvent 3 degrés de moins que dans le Sud, et plus de brume.

Little Goguette à Ténérife

Little Goguette à Ténérife

Little Goguette à Ténérife

Little Goguette à Ténérife

Little Goguette à Ténérife

Ténérife nous a beaucoup surpris par son ambiance sud-américaine : les couleurs vives des petites maisons accrochées le long des routes, ces routes tout en lacet et en pentes parfois vertigineuses, et des décorations de fêtes à base de rubans multicolores et de … bananes ! Mais aussi tous ces palmiers, les villages aux clochers si typiques, et la mer omniprésente dans le paysage.

L’histoire nous a ensuite appris que ces îles étaient une étape stratégique sur la route de l’Amérique devenue latine, et que la géologie en faisait un petit continent à part car les Canaries (qui sont Espagnoles) ne sont ni sur la plaque Européenne, ni sur la plaque Africaine, ni sur celle de l’Amérique, mais sur une formation particulière appelée « la Macaronésie », qui intègre aussi les Açores, Madère et le Cap-Vert.

Les habitants, les Tinerfeños, sont très accueillants et souriants, et parlent un Espagnol plus « relax » que sur la Péninsule. Et, au cas où, sachez qu’ici les « patatas fritas » (frites) se disent « papas » : mignon !

Voici notre guide pour découvrir les meilleurs spots de l’île en 9 étapes :

1. Le parc national du Téide

Le Téide, c’est l’immense volcan qui domine le paysage du Nord de l’île. C’est autour de lui que se trouve le parc national du Téide, d’une surface de 190 km2, et abritant des paysages volcaniques, parfois lunaires, et toujours intacts de toute habitation ou activité humaines.

Cette visite demande un minimum de préparation : il faut prévoir de bonnes chaussures de marche, un chapeau et de la crème pour ne pas subir les assauts du soleil.

Il convient de réserver une grande demi-journée, et idéalement, pour bien le découvrir sous toutes ses nombreuses facettes, faire appel à un guide local. Si vous y allez seuls, privilégiez le matin, dès 9h30, car il fait moins chaud et il y a moins de monde, et pensez qu’il est interdit de ramener le moindre petit caillou, malgré leur beauté et leur variété !

On nous a déconseillé de prendre le téléphérique, trop de monde et trop d’attente pour au final une vue identique à celle que l’on a depuis le mirador.

Little Goguette à Ténérife - le parc national du Teide

Little Goguette à Ténérife – le parc national du Teide

La visite de ce parc est tout à fait incroyable : la diversité des roches (obsidienne, basalte, pierre ponce..) fait varier les paysages à chaque tournant.

On a le sentiment de visiter la Lune, le Grand Canyon et l’Australie dans la même demi-heure !

Little Goguette à Ténérife - le parc national du Teide

Little Goguette à Ténérife

Little Goguette à Ténérife

Parmi les nombreuses spécificités locales : les sapins, qui résistent aux coulées volcaniques !

Vous verrez en effet que certains d’entre eux, qui ont été brûlés par la lave, ont plein de repousses. Néanmoins, ces espèces n’ont jamais pu s’acclimater sur un autre sol.

On voit aussi sur cette photo la lutte dantesque que livrent les arbres pour pousser sur une pierre inhospitalière :

Little Goguette à Ténérife - le parc national du Teide

Une autre rareté : la fleur endémique, la Vipérine, qui ne pousse qu’ici également. Elle ne fleurit qu’une fois par an, pousse de 1 à 2 mètres en un mois, puis meurt.

Little Goguette à Ténérife - le parc national du Teide

Lors de votre visite, vous verrez de perspectives splendides sur l’Atlantique, et une vue sur les petites îles voisines de La Gomera et El Hierro.

Dernière anecdote savoureuse sur ce parc : la plus vieille montagne a 4 millions d’années, et la plus jeune, 200 ans !

2. L’arbre du Dragon, el Drago Millenario, à Icod de los Vinos

Le « Dragonnier millénaire », l’une des stars de l’île, est un arbre vieux de 400 ans, originaire de la famille de …l’oignon ! Sa forme originale et son emplacement dans un joli petit village en font un but de visite intéressant.
Calle Arcipreste Ossuna, 5, 38438 Icod de los Vinos, Santa Cruz de Tenerife

Little Goguette à Ténérife - le Drago

Little Goguette à Ténériffe - Icod

Little Goguette à Ténérife - Icod

3. Le Jardin botanique, à Puerto de la Cruz

C’est aussi dans le Nord qu’est établi l’un des plus anciens parcs botaniques du monde. Il a été créé là en 1792 pour acclimater les plantes Européennes avant leur migration en Amérique du Sud, et vice versa.
Il y a là plus de 1.500 espèces de plantes et d’arbres tout à fait extraordinaires !

Par leur âge, leur taille ou leur physionomie, certains spécimens sont de fait uniques.

Calle Retama, n.° 2 – 38400 Puerto de La Cruz Ouvert tous les jours de 9h à 17h30

Little Goguette à Ténérife - le Jardin Botanique

Little Goguette à Ténérife – le Jardin Botanique

Little Goguette à Ténérife - le Jardin Botanique

Little Goguette à Ténérife - le Jardin Botanique

Little Goguette à Ténérife - le Jardin Botanique

Little Goguette à Ténérife - le Jardin Botanique

4. La ville de La Orotava, et « la Casa de los balcones »

Non loin du Jardin Botanique et toujours dans la commune de Santa Cruz de Tenerife, cette ville est renommée pour son centre historique, et en particulier la maison-musée des dentellières, dite « la maison des balcons », l’une des plus belles et en partie un musée. On pourrait plutôt parler de « maison aux terrasses boisées et arborées » !

Calle San Francisco 3-6, La Orotava.

Little Goguette à Ténérife

5. A l’Ouest, les villages de Punta de Teno, de Masca et de los Gigantes

Si la route de vous fait pas peur (non pas la distance, mais les lacets et parfois, la hauteur face à la mer), prenez la direction des villages de Punta de Teno, de Masca et de Los Gigantes. Situés à l’extrémité Ouest de l’île, ils offrent une vue incroyable sur les falaises de bord de mer.

Little Goguette à Ténérife

6. Le village de Garachico

L’un des plus beaux villages de Ténérife ! En bord de mer, peu touristique, ce village plein de charme a une particularité : il a été en partie englouti par une éruption volcanique en 1706, et certaines traces des anciennes habitations sont encore visibles.
Sa place centrale, « plaza de la Libertad« , son église blanche à faire mal aux yeux, et ses petites rues pavées remplis de maisons colorées aux cours croulant sous la végétation tropicale vous donneront de grandes envies de balade !

Little Goguette à Ténérife

Little Goguette à Ténérife - Garachico

Little Goguette à Ténérife - Garachico

Little Goguette à Ténériffe

Little Goguette à Ténérife

7. Quand y aller ?

Dès le mois d’avril, le temps est clément (il fait entre 15 et 20 degrés dans le Nord). Parfois un peu de vent, et parfois un peu de nuages, en raison des hauteurs et de la végétation luxuriante. Le soir, la température baisse un peu, et il peut faire humide (merci les alizés).
Enfin, le temps change beaucoup au gré des balades, en fonction de la hauteur que l’on prend, et de la nature environnante. Lors de notre visite au parc du Téide, j’ai noté les variations suivantes pendant 10 minutes de route : 14°, puis 7°, puis 10° !

Little Goguette à Ténérife

8. Les spécialités de Ténérife

Le Nord de l’île offre des paysages naturels, sauvages ou cultivés. La grande affaire de l’île aujourd’hui, c’est la culture de la banane !
Elles sont excellentes, et servent même de décoration lors de fêtes de village (on le redit car on ne s’en remet pas !). Vous en trouverez accommodées à toutes les sauces, en confitures ou en Tarte Tatin à la banane, c’est flambées et accompagnées de miel que nous les avons trouvées divines.
L’île produit également des fromages de brebis d’une grande finesse, et du miel de palme, qui, avec son goût braisé et caramélisé, ressemble bigrement à du sirop d’érable. Fromage et miel sont souvent mélangés dans d’excellentes salades.

Enfin, la sauce Mojo est une spécialité locale à savourer ; à base de poivrons verts et rouges, d’huile, d’ail et de piment, légèrement piquante, elle est tout à fait exquise avec des « papas », ou du fromage de chèvre et du pain !

Little Goguette à Ténérife

9. D’où vient le nom « Canaries » ?

Tout d’abord, le nom « Canaries » ne vient pas du charmant volatil jaune, mais de la racine « Can », qui fait référence au chien (canidé) ; mais d’autres sources arguent qu’il s’agit d’un nom d’origine berbère (en référence aux premiers habitants, pour qui « can » désignaient « la montagne »).

La fortune de l’île a été basée sur l’exploitation de la cochenille, un insecte duquel on produisait un colorant rouge très prisé par les Phéniciens. Les Grecs ont d’ailleurs surnommés ces îles « les îles de la Fortune ».

Aujourd’hui, le « pétrole » de Ténérife, c’est l’eau, d’où une grande protection de la forêt et de la nature.

Bon voyage !

Little Goguette à Ténérife

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on TumblrEmail this to someoneShare on Google+

Tags: , , ,




One Response to A la découverte d’une île Ténérife verdoyante !

  1. HAMMERLIN says:

    IL y a plus de 30 ans que nous venons passer nos vacances à TENERIFE et nous nous étions dit qu’à notre retraite nous viendrons ici passer nos vieux jours. Voilà , c’est fait nous résidons à TENERIFE depuis un an et croyez moi bien nous ne le regrettons pas du tout. La qualité de vie , le climat, ( je me baigne toute l’année), l’ambiance, le mélange de toutes ces nations. Enfin, le rêve et on vit en bord de mer et le climat est très sain. Rien à voir avec la FRANCE. Si vous ne connaissez pas , venez goûter à ce pays vous en serez enchanter. A BIENTÔT MI AMIGIOS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page ↑
  • La Newsletter de Little Goguette

    Recevez directement dans votre boîte mail nos idées, bons plans et meilleures adresses pour famille intrépide !

    S'abonner
  • Suivez-nous aussi sur :

    Facebook
    Twitter
    Pinterest
    Instagram
    Google+
    RSS
  • Instagram

  • Twitter